LA CRYOTHERAPIE CORPS ENTIER (C-C-E)

Il s’agit de l’exposition d’un patient à des températures extrêmes comprises entre –110°C et –150°C pour une période de temps variant de 1 à 3 minutes.

 

Cette exposition a pour conséquence de provoquer sur le sujet des effets hormonaux et biochimiques qui améliorent considérablement ses prédispositions à l’analgésie – en clair, au soulagement important des douleurs corporelles – en agissant comme un puissant stimulateur psychique.

 Une séance permet d’éliminer la sensation de fatigue, d’assouplir des muscles tendus ainsi que d'intensifier le passage sanguin dans les téguments et les organes internes. De plus, on constate une diminution des œdèmes due à une augmentation dans le corps du sujet d’hormones à effet anti-inflammatoire et cicatrisants.

Ainsi, la cryothérapie est un excellent complément dans le traitement des différentes affections des organes locomoteurs, des maladies neurologiques, dans la prise en charge d’états post-traumatiques ou post-opératoires.

 

C’est une aide efficace à la rééducation de patients souffrants de grandes douleurs ou présentant une spasticité musculaire prononcée.

 

Ce type de traitement a également de très bons effets en médecine du sport ou en accompagnement des entraînements sportifs de haut niveau. Les temps de récupération se trouvent réduits et les sensations de douleurs suite à un effort intense ou à des chocs sont nettement diminuées.

 

On distingue généralement deux types de cryothérapies. Dans les deux cas il ne s’agit pas de thérapies curatives mais de thérapies d’appoints qui s’intègrent dans d’autres cycles de soins ou d’entraînements dans le cadre des sportifs de haut niveau. 

 

Le premier type est appelé « cryo-bain » et consiste à une utilisation ponctuelle d’une cabine de cryothérapie après un effort, un entraînement, ou dans le cadre d’un programme de remise en forme. 

 

Le deuxième type est appelée cryothérapie complète et consiste, en général, en une succession quotidienne ou bi-quotidienne, voire plus, de « cryo-bains » sans excéder 21 jours avec trois mois d’arrêt entre chaque cycle cryogénique (suivre les recommandations du prescripteur dans tous les cas). Ce type de thérapie par le froid est indiqué en cas de pathologie lourde et en complément de soins médicaux ou d’une kinésithérapie.

 

 

L'équipe de l'Ims répondra à toutes les questions que vous pourriez vous poser avec grand plaisir.

Suivez nous: 

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean
  • YouTube Clean

Site Officiel de l' IMS de Troyes:

imstroyes.com

© Créateur et Webmaster du site: FOUGERE François

Studio Internet Troyes